Prévention soins

 

Les approches ambulatoires et préventives de la santé nécessitent des ponts entre le médical, le médico-social et le champ social. Accompagnement, construction de parcours, prise en compte de la personne dans sa globalité induisent sensibilisations, articulations et coordinations entre des champs hier cloisonnés.

 

Actions et établissements

  • QRS (Questions Réponses Santé)

    Cette action de santé publique a pour objectif de mener des séances de groupe où les thèmes abordés sont relatifs à l’information, la prévention et la promotion de la santé ainsi qu’à l’apport de connaissances concernant le système de santé.

    A qui s’adresse ce dispositif ?

    Cette action concerne des groupes constitués de personnes inscrites dans une démarche d’insertion, tel que les bénéficiaires de chantiers d’insertion ou d’actions collectives de développement social. Elle s’adresse également aux usagers de structures sociales : personnes accueillies en Centres d’Hébergements et de Réinsertion Sociale, Pensions de Famille, Résidences pour Personnes Agées, Résidences sociales…

    Pour quel projet ?

    Les professionnelles de QRS répondent aux besoins des personnes sur tous sujets relatifs à la santé : alimentation, accès aux droits, addiction, maladies chroniques ou du métabolisme, sexualité, dépistages, contraception…

    L’action a donc pour but de :

    • Valoriser la prise en compte de la santé dans un parcours d’insertion,

    • Favoriser la compréhension du système de santé,

    • Développer des capacités permettant de faire valoir les droits en matière de couverture médicale (sécu, mutuelle, CMU, Aide à la complémentaire Santé (ACS)…).

 

  • IRA (Information Réexion Alcool)

    Public : Cette action a pour objectif d’accompagner les personnes en difficulté avec l’alcool vers un mieux être dans une démarche d’insertion sociale.

     

    A qui s’adresse ce dispositif ? Est concernée par cette action, toute personne dont la consommation d’alcool entraîne des difficultés d’insertion ou des problèmes de santé, quelque soit sa situation administrative ou ses ressources.

 

Pour quel projet ? Cette action s’articule autour de la relation à l’alcool dans le but de :

• Faciliter la réflexion sur la consommation et ses conséquences,

• Informer sur la problématique alcool,

• Soutenir les démarches de soins et d’abstinence,

• Orienter vers des partenaires spécialisés,

• Aider à l’insertion.

 

Comment ?

• Des entretiens individuels,

• Un accompagnement dans les démarches,

• Des permanences dans différents centres d’hébergements,

• Des réunions d’échanges et d’informations (participation facultative)

• Des temps de partages informels à l’occasion de sorties extérieurs (pique-nique, piscine, pêche, restaurant…).

 

  • Prév’ en caux
    Cette action est déclinée à partir du Domaine des Tilleuls à Grémonville. Une offre et une programmation trimestrielle, reposant sur 3 axes : nutrition/alimentation, prévention santé et activités physiques/bien être, permet à des habitants du territoire de bénéficier d’une offre de sensibilisation et de prévention sur la santé au sens large. Initiation tennis, activité piscine, relais des campagnes nationales de prévention, cafés-débats sont autant d’offres proposées en libre inscription et suscitant de vifs intérêt.

 

  • LHSS (Lits Haltes Soins Santé)

    Public : A qui s’adresse ce dispositif ?

    Est concernée toute personne sans domicile fixe, quelle que soit sa situation administrative, que ses droits à l’assurance maladie soient ouverts ou pas, dont l’état ne nécessite pas d’hospitalisation ou de prise en charge spécialisée, qui doit recevoir des soins.

    Pour quel projet ?

    La prise en charge proposée s’articule autour de deux priorités :

    • Un accompagnement médical permettant de stabiliser et améliorer la situation sanitaire de la personne : orientations et accompagnements aux rendez-vous médicaux, gestion des traitements, soins infirmiers, écoute, prévention…

    • Un accompagnement social dans la continuité du travail effectué par le service orienteur visant à répondre aux problématiques spécifiques de la personne : accès aux droits, point sur la situation administrative, demande d’hébergement / de logement…

     

    Comment ?

    Le dispositif des LHSS a une capacité d’accueil de 10 places réparties dans différents centres d’hébergements de l’association Emergence(s) :

    • 2 LHSS pour hommes au CHRS ‘’Unité de Reconquête de l’Autonomie Sociale’’ (URAS),

    • 2 LHSS  pour hommes au CHRS Cèdres-Hommes,

    • 2 LHSS  pour femmes avec ou sans enfant au CHRS Cèdres Femmes-enfants,

    • 1 LHSS pour homme au CHRS ‘’Les Tilleuls’’,

    • 2 LHSS pour hommes au centre d’accueil d’urgence ‘’Le foyer de l’Abbé Bazire’’,

    • 1 LHSS pour un couple dans un studio de l’association, accolé au centre d’accueil d’urgence ‘’Le foyer de l’Abbé Bazire’’

     

    La durée prévisionnelle de séjour est inférieure ou égale à deux mois. Elle varie en fonction du temps nécessaire aux soins.

    Avec quel professionnel ?

    L’équipe des LHSS se compose de cinq infirmières réparties sur les différentes structures d’hébergements, deux travailleurs sociaux (accompagnement social et régulation du dispositif), un médecin généraliste, une secrétaire et un chef de service.

 

Ronde de prévention soins dans Emergence-s

Structure: 
19
68
69
70
72
73