Le Foyer de l’Abbé Bazire

 

Structure historique de l’association et de la ville de Rouen, le Foyer de l’Abbé Bazire existe depuis 1882 comme œuvre de bienfaisance avant de devenir siège de l’association OHN en 1905 (transféré à la résidence des Cèdres en 1975).

Structure d’accueil d’urgence, le foyer de l’Abbé Bazire a toujours été dédié à l’accueil des publics en situation d’exclusion. Ultime alternative à la rue, cette structure accueille un public des plus hétérogènes. 2 dortoirs de 40 lits superposés chacune ont permis l’accueil de 160 personnes par nuit jusqu’en 1995, date de la première rénovation. Ces années 1990 ont impulsé un processus d’évolution et de professionnalisation pour faire du Foyer de l’Abbé Bazire, une structure majeure et essentielle du dispositif d’hébergement.

 

Hébergement

Les modalités d’accueil

CAU 115 Regroupé : Accueil de bas seuil, sans conditions, l’accueil d’urgence de jour concentre un public des plus hétérogènes. Apporter une réponse collective de qualité (hygiène restauration, sécurité) sans oublier les particularités individuelles (besoin d’écoute, construction de parcours), tel est l’enjeu de cet accueil.

 

Prévention soins

Actions et Établissements

LHSS (Lits Haltes Soins Santé) et infirmerie : C’est le soin qui doit venir à la personne lorsque la personne ne vient pas aux soins. Telle est l’esprit de l’intervention déployée avec ce public volatile et précaire. C’est une préoccupation de tous les jours, prise des traitements, organisation et respect des rendez-vous médicaux etc…Les LHSS permettent, quant à eux, de construire une continuité d’accueil en journée sans retour à la rue lorsqu’un état le justifie.

 

Insertion par l'Activité Economique

Support pour le développement de l'employabilité

ACI (Ateliers et Chantiers d'Insertion) et AAVA (Ateliers d'Adaptation à la Vie Active), cuisine HPL : La restauration et l’entretien des locaux sont cruciaux dans cette structure qui vit intensément de 17h jusqu’au lendemain matin. C’est une structure à 2 temps qui est en route. Une forte concentration de population qui investit les locaux sur un temps restreint exige quotidiennement une remise en état. La prestation restauration est, elle aussi, essentielle. Elle ordonnance le temps, oblige à se poser, aide à se reposer et à s’apaiser. Souvent seul repas construit de la journée, il est enjeu de santé.