Logement accompagné

 

Dès lors que les fragilités sociales, économiques, psychologiques ne remettant pas en cause les capacités d’autonomie pour subvenir aux besoins du quotidien nécessitent le recours à des solutions entre hébergement et logement pour accompagner et de sécuriser des parcours de vie.

Les structures locatives

 

Résidence sociale +

La Résidence Sociale du Robec développe, en interne, une dynamique d’accompagnement autour de 2 axes :

  • Optimiser les ressources (formation, emploi) et lever les freins pour l’accès au logement ordinaire,      
  • Activer tous les dispositifs d’accès au logement de droit commun.

La Résidence Sociale Plus constitue une étape, un tremplin nécessaire dans le parcours résidentiel des personnes :

  • ayant des difficultés d’accès à un logement ordinaire pour des raisons sociales et économiques,
  • sortant d’hébergement,
  • reconnues prioritaires dans le cadre du Droit Au Logement Opposable (DALO),
  • ayant des revenus modestes,
  • isolées, ayant besoin de lien social, sortants de situations particulièrement difficiles

 

Pensions de famille :  

La pension de famille propose un mode de vie à la fois individuel, autonome, et ouvert sur une dynamique partagée en interne et ouverte sur l’extérieur. L’entrée dans une pension de famille s’inscrit dans un « projet de vie », sur du long terme, avec un principe d’adhésion à une dynamique collective favorisant le lien.

2 hôtes sont à disposition pour favoriser le « vivre ensemble », être un relai avec les partenaires extérieurs et offrir une présence rassurante. L’accompagnement individuel est réalisé prioritairement par des partenaires extérieurs mobilisés.

Des temps de convivialité, des activités internes ou externes, peuvent être proposées par et pour les résidents. Partage et échanges de savoirs, rencontres, ateliers, participation à la vie locale et au comité de résidents, etc…

 

ALT (Allocation Logement Temporaire)

Le dispositif ALT relève de la loi du 31 décembre 1991 entrée en vigueur en mars 1993. C’est une aide mise en œuvre par les DDCS (ex DASS) et financée par les CAF.

Elle a pour objet de mobiliser des chambres ou des logements, en vue d’héberger en situation d’urgence ou non « des personnes défavorisées éprouvant en raison de leurs faibles ressources ou de leurs conditions d’existence, des difficultés particulières pour accéder à un logement ou s’y maintenir ». La durée de séjour est limitée à 6 mois renouvelable une fois.

La participation financière mensuelle des bénéficiaires de l’ALT équivaut au plus à 15 % de leurs ressources.

En retour ces derniers ne peuvent pas percevoir l’APL ou l’AL.

En cela, Emergence-s est conventionnée par la DDCS pour 8 logements temporaires diffus (du F1 au F5) loués auprès de bailleurs sociaux (Rouen Habitat, Habitat 76, Dialoge, Logirep) et répartis sur les communes de Darnétal, Rouen, Maromme et Bihorel.

 

Ronde du logement accompagné

Structure: 
19
71
73
74